Que de vertus dans ces jus !

Quels sont les bienfaits des jus et surtout lesquels privilégier en fonction de vos objectifs ? J’ai livré les réponses à ces questions dans cet article ou vous trouverez recettes et astuces pour préparer des jus regorgeant de bienfaits au quotidien !

Capture d’écran 2018-10-23 à 10.58.38.png

Ouverture d’un deuxième lieu de consultation

Dès le 1er septembre, les consultations de diététique des lundi et mardi auront lieu au Cabinet Batignolles-Nollet situé à deux pas du Cabinet Lecomte, au 116 rue Nollet dans le 17ème. Les consultations des mercredi, jeudi et samedi auront toujours lieu au Cabinet Lecomte.

Comme d’habitude, vous recevrez un SMS indiquant le lieu de votre consultation avant chaque rendez-vous.

Le cabinet Batignolles-Nollet est un nouvel espace de soin ou exercent médecin généraliste, psychiatre, ostéopathe, diététicienne et orthoptiste.

Je vous souhaite une bonne rentrée !

Faire les bons choix à la crêperie

Fleuron de la gastronomie bretonne, les crêpes ont investi les cuisine de France, du nord au sud. Plat chéri des enfants, les crêpes ont aussi convaincu leurs parents. Conviviales, chaleureuses, rapides et économiques, les soirées crêpes se font la part belle lors des dimanches en famille ou des repas entre amis.

Seule ombre au tableau : leur mauvaise réputation nutritionnelle. A tort ou à raison, tout dépend de la garniture que vous choisissez.

Crepes-sucrees_zoom.jpg

Alors pour ne garder que le meilleur de ce plat fard, suivez le guide :

  • Privilégiez les recettes de pâtes simples : farine, oeuf, lait, jus et zeste de citron, vanille, fleur d’oranger et évitez l’ajout de bière, rhum, sucre et matières grasses
  • Limitez-vous à 2 ou 3 crêpes afin d’éviter la surcharge en farine à l’origine d’un excès de glucides complexes sur le repas entraînant une sensation de lourdeur en fin de repas : 1 salée et 1 sucrée
  • Evitez les garnitures de charcuterie
  • Privilégiez les garnitures plus légères : légumes type épinard, jambon blanc, oeufs, bacon, viande des grisons, viande de boeuf hachée, saumon frais ou fumé,…
  • Limitez le fromage à 1 portion par crêpe (soit 1/8 de camembert ou 2 cuillères à soupe d’emmental râpé ou de parmesan)
  • Privilégiez les fameuses crêpes au sucre, à la confiture ou à la compote, à leurs consoeurs plus riches (caramel, chantilly ou associées à des boules de glaces)
  • À la maison, huilez légèrement la casserole à l’aide d’un sopalain ou utilisez une poêle anti-adhésive
  • À la crêperie, demandez au cuisinier de ne pas ajouter de noix de beurre au moment de servir

Et pensez à investir dans un appareil à crêpes afin d’inviter la convivialité à table tout en invitant les enfants à participer eux-mêmes à la préparation de leur repas !

930960630.jpg

La bonne idée végétale : les carpaccios de légumes

Les carpaccios se déclinent en version végétale. Les légumes se substituent au boeuf et au poisson cru pour nous délivrer tous leurs bienfaits dans leur version crue, épargnée des pertes vitaminiques causées par la cuisson.

Vive-le-carpaccio-de-legumes.jpg

Ces carpaccios se partagent à l’apéritif pour une note gourmande et légère ou en entrée, pour un début de repas coloré, croquant et plein de saveurs. 

Si les assaisonnements sont multiples, l’ustensile de base reste le même : une mandoline (ou un couteau aiguisé dans une main habile).

Les légumes les plus souvent utilisés en carpaccios sont les concombres, les courgettes, les radis roses et noirs, les fenouils, les navets ou encore les tomates. N’hésitez pas à sauter l’étape épluchage pour un légume qui croque sous la dent et qui a conservé tous ses minéraux naturellement présents dans la peau. Privilégiez les légumes bios afin de ne garder que les meilleurs : les minéraux sans les pesticides. 

carpaccio-carre-site_1.jpg

A vous de varier les plaisirs en essayant différentes associations pour des assiettes graphiques et savoureuses.

Les assaisonnements sont multiples : citron, poivre, sel, herbes type ciboulette ou persil, huile de sésame, d’olive ou même de truffe, vinaigre, copeaux de parmesan, fruits frais type pomme acide… Faites confiance à votre intuition riche de vos expériences culinaires.

Associés à de la viande ou du poisson cru, ils représentent un plat principal équilibré et plein de saveurs.

Vous l’aurez compris, rapides, sains et savoureux, ces carpaccios ont toutes les qualités pour se faire la part belle au sein de vos habitudes alimentaires !

Mangez épicé !

Les épices sont particulièrement riches en goût. Une pincée suffit à relever tous vos plats tout en diminuant l’ajout de matières grasses et de sel. Votre tension artérielle et votre ligne vous remercient ! Curry, cannelle, cumin, curcuma… elles se déclinent au salé comme au sucré pour apporter à vos préparation une touche personnalisée à moindre coût énergétique ! La cuisine française se distingant par sa pauvreté en épice par rapport aux cuisines orientales et asiatiques, nos estomacs sont peu habitués à ces saveurs épicées. Prenez donc le temps de les intégrer progressivement afin d’éviter tout trouble digestif. Votre tube digestif va apprendre progressivement à se mettre au diapason de vos préférences alimentaires.

épices 1.jpg

Outre ses qualités gustatives, elles regorgent également de bienfaits nutritionnels. Vous faîtes du bien à vos papilles mais aussi à votre corps.

Voici quelques épices qui ont tout pour elles :

  • la cannelle est antioxydante
  • le piment d’Espelette favorise la circulation sanguine et le transit
  • la muscade lutte contre les ballonnements
  • le curcuma régule les troubles digestifs
  • le clou de girofle soulage les rhumatismes et lutte contre les infections urinaires

Alors n’hésitez plus à colorer vos plats grâce à ces alliés santé : une pincée de cannelle dans votre compote, de la muscade dans vos épinards, un soupçon de piment dans votre bouillon… Mille et unes possibilités s’offrent à vous, à vous de laisser parler votre imagination !

Bienvenue au nouveau Cabinet Paramédical Lecomte

Depuis mai, le cabinet de diététique a changé d’adresse. Les consultations ont désormais lieux au Cabinet Paramédical Lecomte, situé au coeur des Batignolles, à deux minutes à pied de l’ancien Cabinet Lemercier.

FullSizeRender 3.jpg

Je vous accueille au sein de cet espace refait à neuf et au calme afin de poursuivre, ou de commencer, votre suivi diététique.

Les consultations ont lieux sur rendez-vous mardi, jeudi, vendredi et samedi, de 9h à 20h30.

FullSizeRender 2.jpg

Trois autres professionnels de santé ayant à coeur de prendre soin de votre santé comme de votre bien-être exercent également dans ce lieu :

FullSizeRender.jpg

Faire les bons choix à la pizzeria

La pizzéria est souvent l’alliée de vos pauses déjeuner entre collègues ou entre amis. Et pourtant, les repas pris dans ces restaurants italiens riment souvent avec excès et après-midi difficile à lutter contre la fatigue née des efforts de digestion supplémentaires requis par ces plats gras.

Pizza margarita

Malgré tout, votre bonne volonté ne sera pas automatiquement suffisante pour faire dévier les envies de vos collègues vers des plats plus légers. Alors comment vous adapter à ce type de restaurant ?

Suivez le guide pour concilier équilibre et plaisir lors des repas pris dans une pizzéria :

  • De manière générale, les pizzas les plus simples sont aussi les plus légères (et souvent les meilleures, ne gardant que l’essentiel sans s’encombrer du superflu), la Margarita en tête
  • Evitez les garnitures de charcuterie (autres que jambon blanc, ou éventuellement cru) et de fromages variés (comme la 4 fromages, source de matières grasses saturées et de sel)
  • Privilégiez la pâte fine (emblème des meilleures pizzas au monde, les pizzas napolitaines !) aux pâtes épaisses types pan, plus lourdes et donc plus riches
  • Arrêtez-vous quand vous n’avez plus faim et demandez au serveur de retirer votre plat (ou de vous mettre le reste dans un boîte à emporter) afin de ne pas vous laissez tenter par mimétisme plus que par envie.
  • Trouvez si possible un partenaire afin de partager avec lui 1/2 pizza et 1/2 salade
  • Accompagnez votre repas d’eau plate ou gazeuse (en privilégiant la Salvetat et la San Pelegrino, pauvres en sodium)
  • Faîtes l’impasse sur le dessert qui apportera un surplus d’énergie superflu après une pizza qui comble déjà vos besoins pour affronter sereinement une après-midi de travail

Désormais vous savez comment affronter sans fausses notes un repas à la pizzéria !