Bonne adresse : Maison Plisson, l’épicerie et café aux produits d’exception

Maison Plisson, ce nom vous est sûrement familier et pour cause, la communication autour de l’ouverture de cette épicerie fine et de son restaurant a été assurée avec brio. Les bons retours des premiers clients ont permis de pérenniser cette renommée.

Installée dans le haut marais, cette boutique ouverte il y a un an ne désemplit pas au service du midi. Composée d’un restaurant avec deux terrasses donnant sur le boulevard Beaumarchais, d’un take away et d’une épicerie regroupant boucherie, fromagerie, crémerie, primeur, bar à jus, cave, épicerie et boulangerie, il y en a pour tous les goûts.

risotto-betteraves-maison-plisson

Risotto de betteraves à la buffala

Outre cette pluridisciplinarité, la spécificité de ce magasin réside dans ses principes attractifs : des produits issus de petits producteurs ou découverts dans des salons professionnels, des parrains prestigieux comme Yves Candeborde, des étiquettes et des modes de productions passés au crible avant la sélection finale, des dégustations poussées, des produits inédits à Paris et une réduction du gaspillage alimentaire en cuisinant les produits non utilisés dans les bons plats du jour.

Le résultat ? Une cuisine savoureuse faite à partir de produits de qualité où les AOP ont la part belle et des associations étonnantes pour des plats qui donnent envie de changer ses habitudes alimentaires.

Le seul bémol : le prix des plats (de 15 à 25 euros pour un plat contenant peu, ou pas de protéines). Les gros mangeurs risquent de voir vite gonfler leur addition !

Cerumble légume - maison Plisson.JPG

Crumble de légumes rôtis

Publicités

Eugène, la première boulangerie spécialement conçue pour les diabétiques

Les diabétiques ne le savent que trop bien, il est difficile de se faire plaisir tout en supprimant le sucre et la multitude d’aliments qui en contiennent !
Pourtant, c’était le lot des 3,5 millions de français touchés par cette maladie. Et parmi ces français, il y en a un qui a eu la bonne idée de créer une boulangerie pour diabétiques afin de permettre à tout le monde de continuer à se faire plaisir tout en préservant sa santé !
Quand Eugène a appris sa maladie, ce gourmand a refusé de dire adieu aux plaisirs gustatifs. Il a donc repris des études de pâtisserie afin de pouvoir créer des gâteaux et viennoiseries qu’il pourrait consommer régulièrement sans dérégler sa glycémie ! Son diplôme en poche, il s’est associé avec un pâtissier et de leur association est née la carte de la pâtisserie Eugène.

photo 2

Pains et viennoiseries

Et cette boulangerie n’a rien a envier à ses consœurs. Sur les étals, on trouve des gâteaux, des viennoiseries, des pains, des pâtisseries mais aussi des sandwichs à déguster sur le pouce. Vous trouverez également une chocolaterie. Et c’est aussi bon que beau !

Chocolaterie

Chocolaterie

Si vous franchissez le pas de porte au hasard d’une balade, impossible de deviner qu’ici les préparations sont allégées en sucre et présentent un index glycémique bien plus bas afin de limiter les pics d’hyperglycémie.
L’objectif des deux pâtissiers est double : alléger de 50% les préparations en sucre et diminuer l’index glycémique des gâteaux afin d’éviter leurs impacts sur la glycémie. Car c’est la glycémie qui conditionne la mise en réserve du sucre sous forme de tissu adipeux. Leurs créations sont ainsi bonnes pour les diabétiques mais aussi pour les personnes en bonne santé, simplement soucieuse de l’impact de l’alimentation sur le corps.

B

Brownies

Biscuits

Biscuits

Afin d’atteindre leurs objectifs, le sucre a été remplacé par du sirop d’agave et des fruits et les farines blanches par des farines plus complètes comme la farine de lentille. Soucieux de rendre leurs produits toujours plus sains, les matières grasses animales riches en acides gras saturés comme le beurre ont été remplacées par des huiles végétales de meilleure qualité, comme l’huile de pépin de raisin.

Au final, on obtient des pâtisseries et viennoiseries aussi bonnes pour la santé que pour les papilles.

photo 5

photo 4

Eugène, on y court les yeux fermés mais pas tous les jours pour autant. Si ces pâtissiers fourmillent d’idées, ils ne font pas de miracles et leurs créations, bien qu’allégées, contiennent du sucre et des matières grasses qui, consommées en excès, risquent d’être stockées !

Eugène

11 rue Guillaume Tell

75017 Paris

Ouvert de 8h à 20h du lundi au samedi et le dimanche matin 

Formules déjeuner à 7.5 et 8.5 euros