Les frites, version diététique

S’il est un plat qui sonne gras, ce sont les frites ! Riches en matières grasses apportant leur lot de calories ainsi qu’en sel, ayant un impact délétère reconnu sur le système cardiovasculaire, elles ont mauvaise presse. Et pourtant, on ne cesse de les consommer : au restaurant avec un tartare, au fast food avec un hamburger ou à la maison, avec une pièce de boeuf cuite à point. Des plus petits aux plus grands, elles font l’unanimité !

Alors pourquoi s’en priver ? Si leur version traditionnelle est riche en énergie, en matières grasses et en sodium, il suffit de modifier leur mode de cuisson pour les réhabiliter parmi les aliments sources de glucides complexes, à consommer au même titre que les pâtes, le riz ou la semoule.

frites

La première astuce réside dans un appareil révolutionnaire capable de rendre vos bâtonnets de pommes de terre aussi croquants qu’après un passage dans l’huile de friture : l’Actifry de Seb. Cette machine nouvelle génération est simple d’utilisation : il suffit de laver, d’éplucher et de découper les pommes de terre en bâtonnets de votre taille préférée puis de les disposer dans l’appareil avec une cuillère à soupe d’huile pour l’ensemble de la préparation. Attendez une petite heure et les frites sont prêtes ! Vous pouvez également cuisiner des pommes de terres noisettes, des légumes, des aiguillettes de canard ou de poulet et même quelques desserts. Les utilisations sont multiples et la réussite au rendez-vous !

Pour ceux n’ayant pas acquis ce précieux allié, une cuisson au four permet de diminuer considérablement la quantité d’huile ajoutée pour la cuisson. Suivez le guide !

INGREDIENTS (POUR 4 PERSONNES)

  • 800g de pommes de terre bio
  • 2 cuillères à café d’huile d’olive
  • Herbes de provence
  • Paprika

PRÉPARATION

  • Epluchez et coupez les pommes de terre en bâtonnets
  • Dans un sac de congélation, mélangez les pommes de terre, le paprika, les herbes de Provence et 2 cuillères à café d’huile
  • Laissez macérer puis disposez-les dans un plat légèrement huilé
  • Enfournez 1h à 180° en retournant les frites à mi-cuisson

Astuces : afin de diminuer le sel sans rogner sur le goût, pensez à utiliser les herbes aromatiques et épices, comme dans cette recette.

Publicités

Bonne adresse : Maison Plisson, l’épicerie et café aux produits d’exception

Maison Plisson, ce nom vous est sûrement familier et pour cause, la communication autour de l’ouverture de cette épicerie fine et de son restaurant a été assurée avec brio. Les bons retours des premiers clients ont permis de pérenniser cette renommée.

Installée dans le haut marais, cette boutique ouverte il y a un an ne désemplit pas au service du midi. Composée d’un restaurant avec deux terrasses donnant sur le boulevard Beaumarchais, d’un take away et d’une épicerie regroupant boucherie, fromagerie, crémerie, primeur, bar à jus, cave, épicerie et boulangerie, il y en a pour tous les goûts.

risotto-betteraves-maison-plisson

Risotto de betteraves à la buffala

Outre cette pluridisciplinarité, la spécificité de ce magasin réside dans ses principes attractifs : des produits issus de petits producteurs ou découverts dans des salons professionnels, des parrains prestigieux comme Yves Candeborde, des étiquettes et des modes de productions passés au crible avant la sélection finale, des dégustations poussées, des produits inédits à Paris et une réduction du gaspillage alimentaire en cuisinant les produits non utilisés dans les bons plats du jour.

Le résultat ? Une cuisine savoureuse faite à partir de produits de qualité où les AOP ont la part belle et des associations étonnantes pour des plats qui donnent envie de changer ses habitudes alimentaires.

Le seul bémol : le prix des plats (de 15 à 25 euros pour un plat contenant peu, ou pas de protéines). Les gros mangeurs risquent de voir vite gonfler leur addition !

Cerumble légume - maison Plisson.JPG

Crumble de légumes rôtis