Nouvelle publication : Tartes irrésistibles, 40 recettes classiques et originales, du salé au sucré

Faciles à réaliser, conviviales, économiques, astucieuses, les tartes ne manquent pas d’atouts pour embellir notre quotidien ! Elles offrent la possibilité de manger sain, de saison, de s’adapter à toutes nos contraintes ou désirs alimentaires et se payent même le luxe de revêtir toutes sortes de formes originales pour le plaisir des yeux ! Je vous entraîne dans une farandole de tartes salées et sucrées, tantôt classiques tantôt originales, toujours irrésistibles : quiche fondante aux oignons, tatin de tomates cerise, tarte algéroise, tourte rustique à la viande et aux herbes, tarte façon crumble aux figues, tarte aux noix de pécan, tarte cacao et fraises en sabayon… Tous les goûts sont permis !

Vous le trouverez en suivant ce lien : ICI 

Tartes irrésistibles - couvreture - F Gusman

Publicités

Faire les bons choix à la crêperie

Fleuron de la gastronomie bretonne, les crêpes ont investi les cuisine de France, du nord au sud. Plat chéri des enfants, les crêpes ont aussi convaincu leurs parents. Conviviales, chaleureuses, rapides et économiques, les soirées crêpes se font la part belle lors des dimanches en famille ou des repas entre amis.

Seule ombre au tableau : leur mauvaise réputation nutritionnelle. A tort ou à raison, tout dépend de la garniture que vous choisissez.

Crepes-sucrees_zoom.jpg

Alors pour ne garder que le meilleur de ce plat fard, suivez le guide :

  • Privilégiez les recettes de pâtes simples : farine, oeuf, lait, jus et zeste de citron, vanille, fleur d’oranger et évitez l’ajout de bière, rhum, sucre et matières grasses
  • Limitez-vous à 2 ou 3 crêpes afin d’éviter la surcharge en farine à l’origine d’un excès de glucides complexes sur le repas entraînant une sensation de lourdeur en fin de repas : 1 salée et 1 sucrée
  • Evitez les garnitures de charcuterie
  • Privilégiez les garnitures plus légères : légumes type épinard, jambon blanc, oeufs, bacon, viande des grisons, viande de boeuf hachée, saumon frais ou fumé,…
  • Limitez le fromage à 1 portion par crêpe (soit 1/8 de camembert ou 2 cuillères à soupe d’emmental râpé ou de parmesan)
  • Privilégiez les fameuses crêpes au sucre, à la confiture ou à la compote, à leurs consoeurs plus riches (caramel, chantilly ou associées à des boules de glaces)
  • À la maison, huilez légèrement la casserole à l’aide d’un sopalain ou utilisez une poêle anti-adhésive
  • À la crêperie, demandez au cuisinier de ne pas ajouter de noix de beurre au moment de servir

Et pensez à investir dans un appareil à crêpes afin d’inviter la convivialité à table tout en invitant les enfants à participer eux-mêmes à la préparation de leur repas !

930960630.jpg

Bonne adresse : Maison Plisson, l’épicerie et café aux produits d’exception

Maison Plisson, ce nom vous est sûrement familier et pour cause, la communication autour de l’ouverture de cette épicerie fine et de son restaurant a été assurée avec brio. Les bons retours des premiers clients ont permis de pérenniser cette renommée.

Installée dans le haut marais, cette boutique ouverte il y a un an ne désemplit pas au service du midi. Composée d’un restaurant avec deux terrasses donnant sur le boulevard Beaumarchais, d’un take away et d’une épicerie regroupant boucherie, fromagerie, crémerie, primeur, bar à jus, cave, épicerie et boulangerie, il y en a pour tous les goûts.

risotto-betteraves-maison-plisson

Risotto de betteraves à la buffala

Outre cette pluridisciplinarité, la spécificité de ce magasin réside dans ses principes attractifs : des produits issus de petits producteurs ou découverts dans des salons professionnels, des parrains prestigieux comme Yves Candeborde, des étiquettes et des modes de productions passés au crible avant la sélection finale, des dégustations poussées, des produits inédits à Paris et une réduction du gaspillage alimentaire en cuisinant les produits non utilisés dans les bons plats du jour.

Le résultat ? Une cuisine savoureuse faite à partir de produits de qualité où les AOP ont la part belle et des associations étonnantes pour des plats qui donnent envie de changer ses habitudes alimentaires.

Le seul bémol : le prix des plats (de 15 à 25 euros pour un plat contenant peu, ou pas de protéines). Les gros mangeurs risquent de voir vite gonfler leur addition !

Cerumble légume - maison Plisson.JPG

Crumble de légumes rôtis

Mangez épicé !

Les épices sont particulièrement riches en goût. Une pincée suffit à relever tous vos plats tout en diminuant l’ajout de matières grasses et de sel. Votre tension artérielle et votre ligne vous remercient ! Curry, cannelle, cumin, curcuma… elles se déclinent au salé comme au sucré pour apporter à vos préparation une touche personnalisée à moindre coût énergétique ! La cuisine française se distingant par sa pauvreté en épice par rapport aux cuisines orientales et asiatiques, nos estomacs sont peu habitués à ces saveurs épicées. Prenez donc le temps de les intégrer progressivement afin d’éviter tout trouble digestif. Votre tube digestif va apprendre progressivement à se mettre au diapason de vos préférences alimentaires.

épices 1.jpg

Outre ses qualités gustatives, elles regorgent également de bienfaits nutritionnels. Vous faîtes du bien à vos papilles mais aussi à votre corps.

Voici quelques épices qui ont tout pour elles :

  • la cannelle est antioxydante
  • le piment d’Espelette favorise la circulation sanguine et le transit
  • la muscade lutte contre les ballonnements
  • le curcuma régule les troubles digestifs
  • le clou de girofle soulage les rhumatismes et lutte contre les infections urinaires

Alors n’hésitez plus à colorer vos plats grâce à ces alliés santé : une pincée de cannelle dans votre compote, de la muscade dans vos épinards, un soupçon de piment dans votre bouillon… Mille et unes possibilités s’offrent à vous, à vous de laisser parler votre imagination !

Recette : râbles de lapin aux coeurs d’artichauts, navets et asperges

Rares sont ceux qui connaissent les râbles de lapin. Pourtant, il ne s’agit que du bas du dos de l’animal. Riche en goût et en protéines, ce morceau méconnu satisfera vos papilles en quête de nouveauté.

Associé aux vertus dépuratives de l’asperge et digestives des coeurs d’artichaut, cette recette a tout bon !

Alors suivez le guide

1050104.jpg

INGREDIENTS POUR 6 PERSONNES

  • 6 À 12 râbles de lapin en fonction de leur taille
  • 1kg d’asperges fraîches
  • 4 navets
  • 700g de coeur d’artichaut
  • 4 échalotes longues
  • 1 litre de bouillon de légume (frais ou à base de cube)
  • 4 cuillères à soupe rase de tapenade noire
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel
  • Poivre

PREPARATION

  • Dans un faitout, ajoutez l’huile et faîtes dorer les échalotes émincées
  • Ajoutez le vinaigre et faîtes roussir les échalotes
  • Ajoutez les râbles de lapin et un peu d’eau puis faîtes dorer
  • Quand les râbles sont dorés, couvrez et faîtes mijoter à feu doux pendant 20 minutes minimum
  • Otez du feu et réservez la préparation
  • Epluchez les navets et les asperges et coupez les en lamelles
  • Dans un faitout, disposez les navets et arrosez du bouillon au fur et à mesure de l’évaporation
  • Après 10 minutes, ajoutez les coeurs d’artichaut et 10 minutes plus tard, les asperges
  • Laissez cuire encore 5 à 10 minutes (les asperges doivent rester fermes)
  • Ajoutez la préparation de râbles et la tapenade puis mélangez énergiquement
  • Dégustez bien chaud

Faîtes le plein de vitamine D sous la pluie

Si l’été débute officiellement aujourd’hui, le ciel de ce mois de juin nous donne plus souvent l’impression que le printemps joue les prolongations. Alors en attendant que le soleil distille ses premiers rayons au-delà d’une courte accalmie, comment refaire ses réserves en vitamine D ?

La vitamine D est essentielle à l’organisme pour plusieurs raisons. Par son rôle dans la fixation du calcium sur les os, elle prévient l’ostéoporose. Vos os seront donc plus solides, plus longtemps limitant le risque de fractures. Mais son rôle ne s’arrête pas là. Elle participerait à prévenir les maladies cardio-vasculaires en cause dans 30% des décès. De plus, elle améliore les défenses immunitaires mises à mal par les variations de températures actuelles. Vous l’aurez compris, reconstituer ses stocks n’est pas une option, votre corps le réclame pour fonctionner de manière optimale..

soleil

La vitamine D est principalement synthétisée par votre peau au contact des rayons du soleil. Et ce, dès les premiers. Il est donc inutile d’attendre l’arrivée d’un grand ciel bleu pour s’exposer afin de favoriser sa production y compris par temps mitigé. Découvrez vos bras afin d’exposer le plus de peau nue pour maximiser sa synthèse qui débute dès la première minute. Vous venez de trouver une nouvelle bonne raison d’aller vous balader, dix minutes ou une heure.

Mais la vitamine D se trouve également dans certains aliments. N’hésitez pas à abuser de ces vecteurs de vitamine D :

  • Du poisson gras  2 à 3 fois par semaine : hareng, maquereau, sardine, saumon, anchois,…
  • Des oeufs 6 fois par semaine, le jaune principalement
  • Des produits laitiers à base de lait demi-écrémé 3 fois par semaine (l’écrémage enlève la vitamine D en même temps que les matières grasses)
  • Certains aliments comme les champignons et le foie de veau

Bienvenue au nouveau Cabinet Paramédical Lecomte

Depuis mai, le cabinet de diététique a changé d’adresse. Les consultations ont désormais lieux au Cabinet Paramédical Lecomte, situé au coeur des Batignolles, à deux minutes à pied de l’ancien Cabinet Lemercier.

FullSizeRender 3.jpg

Je vous accueille au sein de cet espace refait à neuf et au calme afin de poursuivre, ou de commencer, votre suivi diététique.

Les consultations ont lieux sur rendez-vous mardi, jeudi, vendredi et samedi, de 9h à 20h30.

FullSizeRender 2.jpg

Trois autres professionnels de santé ayant à coeur de prendre soin de votre santé comme de votre bien-être exercent également dans ce lieu :

FullSizeRender.jpg