Faîtes le plein de vitamine D sous la pluie

Si l’été débute officiellement aujourd’hui, le ciel de ce mois de juin nous donne plus souvent l’impression que le printemps joue les prolongations. Alors en attendant que le soleil distille ses premiers rayons au-delà d’une courte accalmie, comment refaire ses réserves en vitamine D ?

La vitamine D est essentielle à l’organisme pour plusieurs raisons. Par son rôle dans la fixation du calcium sur les os, elle prévient l’ostéoporose. Vos os seront donc plus solides, plus longtemps limitant le risque de fractures. Mais son rôle ne s’arrête pas là. Elle participerait à prévenir les maladies cardio-vasculaires en cause dans 30% des décès. De plus, elle améliore les défenses immunitaires mises à mal par les variations de températures actuelles. Vous l’aurez compris, reconstituer ses stocks n’est pas une option, votre corps le réclame pour fonctionner de manière optimale..

soleil

La vitamine D est principalement synthétisée par votre peau au contact des rayons du soleil. Et ce, dès les premiers. Il est donc inutile d’attendre l’arrivée d’un grand ciel bleu pour s’exposer afin de favoriser sa production y compris par temps mitigé. Découvrez vos bras afin d’exposer le plus de peau nue pour maximiser sa synthèse qui débute dès la première minute. Vous venez de trouver une nouvelle bonne raison d’aller vous balader, dix minutes ou une heure.

Mais la vitamine D se trouve également dans certains aliments. N’hésitez pas à abuser de ces vecteurs de vitamine D :

  • Du poisson gras  2 à 3 fois par semaine : hareng, maquereau, sardine, saumon, anchois,…
  • Des oeufs 6 fois par semaine, le jaune principalement
  • Des produits laitiers à base de lait demi-écrémé 3 fois par semaine (l’écrémage enlève la vitamine D en même temps que les matières grasses)
  • Certains aliments comme les champignons et le foie de veau
Publicités

Bienvenue au nouveau Cabinet Paramédical Lecomte

Depuis mai, le cabinet de diététique a changé d’adresse. Les consultations ont désormais lieux au Cabinet Paramédical Lecomte, situé au coeur des Batignolles, à deux minutes à pied de l’ancien Cabinet Lemercier.

FullSizeRender 3.jpg

Je vous accueille au sein de cet espace refait à neuf et au calme afin de poursuivre, ou de commencer, votre suivi diététique.

Les consultations ont lieux sur rendez-vous mardi, jeudi, vendredi et samedi, de 9h à 20h30.

FullSizeRender 2.jpg

Trois autres professionnels de santé ayant à coeur de prendre soin de votre santé comme de votre bien-être exercent également dans ce lieu :

FullSizeRender.jpg

Faire les bons choix à la pizzeria

La pizzéria est souvent l’alliée de vos pauses déjeuner entre collègues ou entre amis. Et pourtant, les repas pris dans ces restaurants italiens riment souvent avec excès et après-midi difficile à lutter contre la fatigue née des efforts de digestion supplémentaires requis par ces plats gras.

Pizza margarita

Malgré tout, votre bonne volonté ne sera pas automatiquement suffisante pour faire dévier les envies de vos collègues vers des plats plus légers. Alors comment vous adapter à ce type de restaurant ?

Suivez le guide pour concilier équilibre et plaisir lors des repas pris dans une pizzéria :

  • De manière générale, les pizzas les plus simples sont aussi les plus légères (et souvent les meilleures, ne gardant que l’essentiel sans s’encombrer du superflu), la Margarita en tête
  • Evitez les garnitures de charcuterie (autres que jambon blanc, ou éventuellement cru) et de fromages variés (comme la 4 fromages, source de matières grasses saturées et de sel)
  • Privilégiez la pâte fine (emblème des meilleures pizzas au monde, les pizzas napolitaines !) aux pâtes épaisses types pan, plus lourdes et donc plus riches
  • Arrêtez-vous quand vous n’avez plus faim et demandez au serveur de retirer votre plat (ou de vous mettre le reste dans un boîte à emporter) afin de ne pas vous laissez tenter par mimétisme plus que par envie.
  • Trouvez si possible un partenaire afin de partager avec lui 1/2 pizza et 1/2 salade
  • Accompagnez votre repas d’eau plate ou gazeuse (en privilégiant la Salvetat et la San Pelegrino, pauvres en sodium)
  • Faîtes l’impasse sur le dessert qui apportera un surplus d’énergie superflu après une pizza qui comble déjà vos besoins pour affronter sereinement une après-midi de travail

Désormais vous savez comment affronter sans fausses notes un repas à la pizzéria !