Mark & Spencer : la gastronomie anglaise pour le pire et le meilleur

Comme vous avez du le remarquer, les magasins Mark & Spencer fleurissent aux quatre coins de la capital. S’il y avait déjà Monoprix, il faudra désormais compter avec leur homologue anglais.

Logo M and S

La cœur de cible est effectivement le même : les jeunes femmes citadines en quête d’équilibre et de rapidité mais surtout désireuse de tout savoir sur ce qu’elles mangent, valeur nutritionnelle détaillée et liste des ingrédients à l’appui. Et chez Mark & Spencer, la transparence est de mise. La composition nutritionnelle détaillée est indiquée sur chaque boite et un système de logo « Eat well » a également été mis en place pour les plus pressés.

Si ces mini-supermarchés ne sont pas comparables en terme de diversité aux autres grandes surfaces, ils représentent le lieu idéal pour trouver tous les éléments nécessaires à la composition d’un déjeuner sur le pouce équilibré. Il convient cependant de rester vigilant, les habitués de l’Eurostar le savent, les anglais ne sont pas connus pour la légèreté de leur gastronomie. Tout n’est donc pas bon à prendre.

Voici cependant une idée de menus pour un repas léger mais complet : carottes ou radis préparés en portion individuelle sous vide en entrée puis « Salade de pomme de terre, tomate et œufs » associée à quelques tranches de jambon (le « Cook formed ham with a honey glaze » ou encore celui parfumé à la moutarde sont excellents) ou à un filet de poulet rôti déjà cuit pour finir par une salade de fruits petit format associé à un laitage nature (le « Fat free Greek Styl Yogurt » est le plus savoureux). Concernant leurs laitages, la confusion est facilement faite entre laitages « sans matières grasses » et « allégés en matières grasses », les seconds contenant toujours des graisses en plus ou moins grande quantité.

Leurs crudités épluchées et emballées en portion individuelle sont également idéales en cas de petite faim !

N’hésitez donc plus à franchir le pas de porte de cette nouvelle enseigne mais prenez le temps de décortiquer la composition de ce que vous mettez dans votre panier, si le meilleur de la nutrition est à portée de main, le pire l’est également

Note : De manière générale, les salades composées contiennent peu de protéine (viande, poisson, œufs et crustacés). En effet, ces denrées alimentaires sont les plus onéreuses ce qui pousse les industriels à les limiter au strict minimum.  Les protéines sont pourtant essentielles : rassasiantes et favorisant la prise de masses musculaires, elles sont indispensables à la composition d’un repas complet. N’hésitez donc pas à ajouter quelques tranches de jambon, des bâtonnets de surimi, un œuf ou encore une boite de poisson en conserve au naturel afin d’éviter toutes fringales précoces !

Publicités