Faire les bons choix parmi les recettes savoyardes

Les vacances d’hiver vont souvent de pair avec les départs à la montage. Que ce soit pour skier, se reposer, faire des raquettes ou se retrouver, les journées se terminent souvent par un dîner riche de spécialités savoyardes. Quoi de mieux qu’une raclette, tartiflette ou fondue pour se retrouver en famille ou entre amis après une journée passée dans le froid des montagnes ?

Si ces plats riment avec convivialité, ils sont généralement à l’origine d’excès bien supérieurs aux dépenses de la journée. le fromage et la charcuterie (lardons et autres saucissons) représentent le cœur de ces plats, les chargeant d’une forte teneur en cholestérol et en acides gras saturés. S’en priver reviendrait à tirer un trait sur une des joies simples de ces séjours, la clef est donc ne pas en abuser en se faisant plaisir une fois par semaine et d’adapter les autres repas du séjour. D’autant qu’ils rendent le sommeil plus difficile à trouver, l’estomac étant trop sollicité.

Alors comment alléger ces préparations sans se priver ?

La tartiflette : elle peut difficilement être allégée si vous la dégustez au restaurant ou chez des amis. Cependant, si vous avez la main mise sur les fourneaux, il existe quelques astuces pour l’alléger :

  • Remplacez les lardons par des allumettes de bacon ou des dès d’épaule, tous deux pauvres en matières grasses
  • Remplacer l’huile et la crème fraîche entière par une touche de crème fraîche allégée
  • Divisez par deux les quantités de reblochon initialement prévues et compensez en donnant du goût avec les oignons et le poivre
  • Servez la tartiflette avec une grande salade verte légèrement assaisonnée dont vous pouvez garnir votre assiette
  • Évitez de vous resservir

ob_2d621b_tartiflette

La fondue bourguignonne et savoyarde : le secret réside dans la quantité. Un seul mot d’ordre : essayez d’écouter votre sensation de faim et arrêtez-vous quand elle disparaît !

Pour la fondue bourguignonne, faîtes l’impasse sur les sauces souvent riches en matières grasses et en sucres, privilégiez une viande maigre qui restera tendre et savoureuse et accompagnez toujours de crudités

recette-e13686-fondue-bourguignonne

La raclette : il s’agit de la spécialité qui peut être la mieux allégée. Pour cela, suivez le guide :

  • Limitez la quantité de fromage à 2 morceaux que vous pouvez découper en plusieurs morceaux afin qu’ils durent plus longtemps
  • Limitez les pommes de terre (cuites simplement à l’eau) à deux et faites le plein de salade verte
  • Choisissez les charcuteries les plus légères : jambon blanc, jambon cru, coppa, viande des grisons, noix de bœuf séchée, bacon ou encore Saint Agaune (on évite les pâtés et le saucisson)
  • N’hésitez pas à ajouter des légumes à faire griller sur l’espace pierrade de l’appareil à raclette

Raclette

Note : de manière générale, privilégiez les desserts de fruits et de laitages afin de ne pas alourdir la fin du repas. Vous passerez ainsi une bonne nuit pour être d’attaque dès le lendemain matin à arpenter les pistes !

 

 

 

Publicités