Faire les bons choix à la crêperie

Fleuron de la gastronomie bretonne, les crêpes ont investi les cuisine de France, du nord au sud. Plat chéri des enfants, les crêpes ont aussi convaincu leurs parents. Conviviales, chaleureuses, rapides et économiques, les soirées crêpes se font la part belle lors des dimanches en famille ou des repas entre amis.

Seule ombre au tableau : leur mauvaise réputation nutritionnelle. A tort ou à raison, tout dépend de la garniture que vous choisissez.

Crepes-sucrees_zoom.jpg

Alors pour ne garder que le meilleur de ce plat fard, suivez le guide :

  • Privilégiez les recettes de pâtes simples : farine, oeuf, lait, jus et zeste de citron, vanille, fleur d’oranger et évitez l’ajout de bière, rhum, sucre et matières grasses
  • Limitez-vous à 2 ou 3 crêpes afin d’éviter la surcharge en farine à l’origine d’un excès de glucides complexes sur le repas entraînant une sensation de lourdeur en fin de repas : 1 salée et 1 sucrée
  • Evitez les garnitures de charcuterie
  • Privilégiez les garnitures plus légères : légumes type épinard, jambon blanc, oeufs, bacon, viande des grisons, viande de boeuf hachée, saumon frais ou fumé,…
  • Limitez le fromage à 1 portion par crêpe (soit 1/8 de camembert ou 2 cuillères à soupe d’emmental râpé ou de parmesan)
  • Privilégiez les fameuses crêpes au sucre, à la confiture ou à la compote, à leurs consoeurs plus riches (caramel, chantilly ou associées à des boules de glaces)
  • À la maison, huilez légèrement la casserole à l’aide d’un sopalain ou utilisez une poêle anti-adhésive
  • À la crêperie, demandez au cuisinier de ne pas ajouter de noix de beurre au moment de servir

Et pensez à investir dans un appareil à crêpes afin d’inviter la convivialité à table tout en invitant les enfants à participer eux-mêmes à la préparation de leur repas !

930960630.jpg

Publicités